samedi 20 mars 2010

Hochets et petites mains






Émy est maintenant très habile de ses petites mains, et aussi très rapide pour attraper tout ce qui se trouve à sa portée. Elle a à disposition quelques petits hochets légers, faciles à manipuler, attraper, secouer... Elle les fait passer d'une main à l'autre (surtout le petit composé de deux disques en bois), les observe, leur parle, et bien sûr les goûte.
Je ne les lui donne pas tous en même temps, un ou deux à la fois. Plus tard, lorsqu'elle tiendra assise, je les mettrais dans un panier pour qu'elle puisse les prendre elle-même, les sortir, les remettre.

La préhension est importante dans le développement global de l'enfant. La construction du mouvement coordonné ou volontaire chez l'enfant se fait du haut du corps vers le bas, et du centre vers la périphérie. Alors dans un premier temps, nous allons offrir à l'enfant des occasions d'exercer ses mains, lui offrir la possibilité de les diriger vers un objet et finalement de l'attraper, et plus tard de le lâcher.
Au départ, comme je l'ai déjà montré ici, il s'agit d'objets simples (grelot, anneau...) suspendus au-dessus de l'enfant. Puis lorsque le bébé commence à diriger ses mains, de petits hochets simples peuvent être mis au sol à proximité, de telle sorte qu'il puisse les attraper. Ces objets vont aussi lui permettre d'exercer son corps tout entier et peu à peu il parviendra à se retourner.

Quand je vois Émy ainso concentrée, absorbée toute entière dans la contemplation d'un hochet, je suis fascinée. J'aime l'observer dans ces moments.
C'est important de ne pas déranger l'enfant lorsqu'il est en train de faire quelque chose. Savoir regarder est absolument primordial : pour saisir l'activité dans laquelle l'enfant est engagé, pour comprendre l'importance de cette activité, pour la respecter et le laisser se construire, pour ne pas briser sa concentration. Les adultes ont souvent cette supériorité sur l'enfant en se permettant de l'interrompre en fonction de leurs propres besoins (mettre l'enfant au bain, le présenter à un ami, passer à table...), et sans considération pour son activité en cours. C'est ne pas respecter l'enfant en tant que personne autonome, c'est lui apprendre que ses actions n'ont pas de valeurs à nos yeux, c'est faire de lui un petit papillon qui volette d'un jeu à l'autre sans savoir se poser.
Dès le début, un bébé est capable d'observer ses mains ou une branche qui se balance dans la brise pendant de longs moments. Ainsi il absorbe le monde, il apprend, il grandit. Il faut entretenir cette capacité de concentration et cette curiosité qui lui serviront dans tous ses apprentissages. Savoir se poser, observer, réfléchir et penser son essentiels pour se construire. De plus observer notre enfant l'encourage dans son action, notre regard le soutien, lui donne un véritable sentiment d'existence. Alors la première chose à faire est de respecter toute activité spontanée de l'enfant, et de chercher à la comprendre.

4 commentaires:

LN a dit…

je suis tellement d'accord avec ce que vous écrivez !

Anonyme a dit…

juste une question,ou avez vous trouvé ce hochet?
merci,
julie42

Eve a dit…

Le petit hochet avec les 2 disques emboités vient du site Absorbent mind.
Mais je l'ai vu aussi ici vendu avec tout ce qu'il faut !!!
http://www.etsy.com/listing/61510866/montessori-baby-toys-5-sweet-toys-in-one

Anonyme a dit…

merci

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...