lundi 28 octobre 2013

Les formations géographiques




J'ai commencé avec les filles, la découverte des formations géographiques. Dans un premier temps avec la terre pour les aborder par la manipulation.
J'ai d'abord fait une démonstration : bien étaler la terre dans un bac, découper une forme au centre, la détacher délicatement pour la poser dans l'autre bac. Les filles sont suivit la présentation avec beaucoup d'intérêt, pressées d'essayer à leur tour.

Émy s'est lancée en premier, étalant patiemment la terre dans le premier bac. Puis elle a versé l'eau tout doucement pour ne pas déborder. Dans le premier bac, on rempli le "trou" et ça fait un lac. Dans le second, on remplit tout autour du morceau de terre, et ça fait une île !
Manipuler ainsi la terre pour réaliser concrètement un lac, une île (ou tout autre formation géographique) permet à l'enfant de bien s'imprégner du concept. Le moment du remplissage des bacs avec l'eau est très intéressant, l'enfant voit apparaître l'île ou le lac devant ses yeux !

Ce fût ensuite le tour de Liv, repartant de zéro avec une boule de terre. Elle a d'abord fait le lac et l'île, enchainant ensuite avec la péninsule et le golfe.

Je leur ai également présenté les cartes rugueuses des formations qu'elles avaient réalisées en terre. Nous poursuivrons avec les autres rapidement. Nous avons aussi observé un globe terrestre pour essayer de repérer des îles, des lacs, des péninsules et des golfes. Cette étape a beaucoup plu à Liv.

Les deux filles étaient ravies de cette découverte sensorielle avec la terre. Après cela, leurs mains avaient besoin de continuer à malaxer, et le modelage libre les a occupé un certain temps.

8 commentaires:

Mathilde Dhiver a dit…

J'aimerais bien trouver des bacs bleus comme les vôtres.
Où les avez-vous trouvés ?
Merci de tous ces beaux partages :)

cerina a dit…

Un billet très intéressant.

Eve a dit…

Mathilde,
Le bacs bleus viennent de Botanic, au rayon pots de fleurs ! Ce sont des bacs que l'on met sous des pots à base carrée. J'ai cherché longtemps des bac déjà bleu pour ne pas avoir à les peindre et qui ne soient pas trop grands pour pouvoir les stocker facilement. Ceux-là font très bien l'affaire.
Il y en aura peut-être des similaires dans d'autres jardinerie.

Anonyme a dit…

Bonjour! Quelle belle idee! C'est de la vraie terre ou quel materiel vous avez utilise? Merci

Eve a dit…

Oui oui c'est de la terre, achetée en magasin d'arts créatifs. Elle ne durcit pas à l'air celle-ci, c'en est une qui se fait cuire.

Mathilde Dhiver a dit…

Merci, je n'y aurais pas du tout pensé !

Eve a dit…

Moi non plus ! C'est un pur hasard. En formation, nous avions des petits bacs à litière bleus. C'est que ce j'étais partie chercher (sans succès) quand je suis tombée sur ces sous-pots. Finalement, ils sont encore mieux car moins profonds et plus petits !
Bonne recherche :-)

callista a dit…

Encore une fois une activité qui permet à la main d'être au départ de la réflexion. Rendre concret des formations géographiques. Je crois que cela m'aurait bien aidé si mes professeurs avaient eu cette idée lorsque j'étais à l'école...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...